« La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules » de Philippe Delerm

41A0BC2Y3TL._SS500_Ah l’optimisme dans la littérature, aussi rare que dans la vraie vie en ce moment, crise oblige. Toujours en quête du « livre qui me plaira autant que le dernier que j’ai adoré « , il m’arrive parfois d’errer des heures dans les rayons de Mollat ou sur le site de la Fnac, à la recherche DU livre, celui dont on a besoin en ce moment… bien que la bibliothèque de la maison plie sous le poids des livres (« oui mais non, ce n’est pas celui-là que je veux lire, sur le moment ça me disait mais en ce moment j’ai besoin d’autre chose »). Lire la suite ‘« La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules » de Philippe Delerm’

« Lettres à un jeune poète », de Rainer-Maria Rilke

Lettres à un jeune poèteAhh, Rainer-Maria Rilke, un auteur fabuleux qui m’a été donné de connaître grâce à un cadeau d’une amie. Et quel cadeau : Lettres à un jeune poète est un ouvrage poétique, didactique, visionnaire, bref, un livre à mettre entre toutes les mains. Lire la suite ‘« Lettres à un jeune poète », de Rainer-Maria Rilke’

« Il n’y a pas beaucoup d’étoiles ce soir », de Sylvie Testud

Ahh Sylvie Testud ! Un de mes auteurs favoris ! « Comment ça Sylvie Testud ?? Ce n’est pas une actrice, celle qui a joué dans le remarquable Stupeur et tremblement, adaptation du roman de l’excellente Amélie Nothomb ? » Et bien si : l’actrice, qui peut déjà se targuer d’avoir un palmarès assez remarquable tant en quantité et en qualité d’un point de vue cinématographique, a signé déjà trois livres… en 5 ans ! Lire la suite ‘« Il n’y a pas beaucoup d’étoiles ce soir », de Sylvie Testud’

« Les Monologues du vagin » d’Eve Ensler

Ça y est, c’est fait, je l’ai lu ! J’ai lu Les Monologues du vagin (non, ça ne m’a pas pris tant de mois, seulement une traversée du désert, non pas au niveau de l’inspiration, mais bien du temps !) !

Déjà, la couverture du livre annonce la couleur… Rouge, comme la chair… Moi je pensais que c’était un récit plutôt drôle (non, pas graveleux non plus) : ma première réaction a donc été la surprise. Impertinent comme témoignage de la (non)sexualité féminine ? Lire la suite ‘« Les Monologues du vagin » d’Eve Ensler’

« La conversation amoureuse » d’Alice Ferney

Il y a des livres qui, comme des bons vins qui se révèlent en bouche après quelques instants, prennent tout leur sens… à la fin. La conversation amoureuse d’Alice Ferney est de ceux-là, l’un des meilleurs même que j’ai pu lire.

Un homme séduisant, une femme enceinte de son mari qu’elle adore, une rencontre, un rendez-vous, une discussion. On se laisse emporter par ce dialogue entre ces futurs amants – car très vite on sent qu’il va se passer quelque chose, et on le Lire la suite ‘« La conversation amoureuse » d’Alice Ferney’

La valse trop lente des tortues…

Alors ça y est, je l’ai terminé le dernier Pancol… Je ne peux pas dire que je suis déçue, je ne peux pas non plus dire que j’ai adoré : la madeleine m’a-t-elle laissé un goût de rance ? Les personnages sont là, l’histoire défile… et se délie. Les yeux jaunes des crocodiles est bien loin ! Son optimisme, cet amour entre les personnages, ces liens sont ici tombés à la cave ! Pourquoi, comment ? Parce que La valse lente des tortues se transforme doucement, au fil des pages, en roman policier bien léger. L’intrigue se laisse très vite Lire la suite ‘La valse trop lente des tortues…’

Les petits guides des paresseuses chez Marabout

lesrecettesminceurdesparesseuses.jpgOn trouve de plus en plus, sur les étales de nos libraires, des ouvrages ludiques et très agréables à lire. Parmi eux, j’ai nommé Les petits guides des paresseuses des éditions Marabout. Destinées aux filles, ils traitent de différents sujets, mais sur un ton léger (sans nous prendre non plus pour des demeurées !). Halte aux prises de tête, bonjour gaieté ! Ils font d’ailleurs un peu penser à la collection Pour les nuls (mais si, vous connaissez, des gros livres jaunes avec un bonhomme à la Fido Dido dessus et écrit en gros « pour les nuls »), version « girly ». Ils sont colorés comme des bonbons acidulés et se transportent partout : bref, les éditions Marabout ont tout bon ! Lire la suite ‘Les petits guides des paresseuses chez Marabout’

« La valse lente des tortues » : point info

La Valse lente des tortues.jpg

Non, je n’ai pas fini le dernier Pancol. Non, ce n’est parce qu’il n’est pas bon. Je mets mon temps, c’est tout. Je suis un peu lente en ce moment, j’ai le droit non ? Et puis, avec un tel titre, ce livre incite à la lenteur, n’est-il pas ?

Après un peu plus de trois cents pages, je peux d’ores et déjà vous dire que ce livre est un petit bijou. Du Pancol comme on aime : du Pancol comme dans Les yeux jaunes des crocodiles. Un délice ! C’est comme une madeleine : ça paraît simple, basique, on connaît. Pas de surprise à en attendre. Et pourtant, lorsque l’on mord dedans, on retrouve une saveur Lire la suite ‘« La valse lente des tortues » : point info’

« Tokyo c’est loin » de Tania de Montaigne

Tokyo c’est loin

Et la fin du livre aussi ! Tania de Montaigne, encensée par la critique, nous livre ici un ouvrage auquel je n’ai pas vraiment été réceptive. Pourquoi ? Un peu de fatigue peut-être, le fractionnement de ma lecture entre le travail/les transports/une salle d’attente/le couché… Et puis il y a des moments comme ça où la lecture nous glisse dessus sans nous atteindre, où les mots n’accrochent pas notre esprit, où l’on pense à autre chose en même temps qu’on tente de lire la même phrase pour la quinzième fois, et où l’on n’essaie même pas l’espace d’un instant de faire nuit blanche tant l’histoire Lire la suite ‘« Tokyo c’est loin » de Tania de Montaigne’

Flash info : Gavalda et Pancol, le retour

Quand j’étais petite, je rêvais de lire tous les livres du monde (et le dictionnaire de A à Z)… Aujourd’hui, j’ai grandi et je me voilà résolu à accepter la vérité : il me faudrait des milliers de vie pour lire tous les livres sur cette Terre ! Depuis, je suis humble et me contente de lire ce qui m’est accessible… et ne cesse d’acheter des livres pour remplir mes étagères… au cas où j’en manquerais. Au moins, s’il y a un blocus militaire ou si toutes les librairies et les bibliothèques de la Terre flambent, je serais sauvée…

Il y a une semaine, quand je voyais sur les étals de mon libraire Les Yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol ou Ensemble, c’est tout d’Anna Gavalda, j’avais une pointe au coeur… Depuis que j’avais lu ces livres, Lire la suite ‘Flash info : Gavalda et Pancol, le retour’


septembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930